<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=265189117471303&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Le Prêt à Taux Zéro : tout comprendre pour acheter dans le neuf

AdobeStock_165414556

Le Prêt à Taux Zéro ou PTZ est un prêt immobilier sans intérêts aidé par l’État. Ainsi son bénéficiaire ne paie pas d’intérêts sur les sommes octroyées. Cette aide financière a été pensée pour faciliter l’accession à la propriété des particuliers et permet d’acheter un logement neuf ou ancien sous condition de travaux. Quelles sont les conditions pour en profiter ? Quels logements peut-il financer ? Combien pouvez-vous obtenir ?

> Vous souhaitez investir dans un bien immobilier neuf ? Profitez d'une évaluation gratuite de votre projet.

1. Qu’est-ce que le PTZ et qui peut en profiter ?

Le Prêt à Taux Zéro est un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la charge de l'État. Il est accordé sous certaines conditions de ressources aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale.

Le PTZ s’adresse uniquement aux particuliers et plus particulièrement aux « primo-accédants », c’est-à-dire aux personnes qui achètent une résidence principale pour la première fois. Ainsi, si vous souhaitez en solliciter un, vous devrez être en mesure de justifier que vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 24 derniers mois.

Le PTZ s’adresse aux particuliers aux revenus modestes et intermédiaires. Ainsi son obtention est soumise à un plafond de ressources qui prend en compte le nombre de personnes destinées à habiter le logement.

Nombre de personnes dans le logement  Plafond des ressources (en €)
1 30 000
2 42 000
3 51 000
4 60 000
5 69 000
78 000
87 000
8 ET PLUS  96 000

 

2. Quels logements neufs financer avec un PTZ ?

Le dispositif du PTZ permet de faire construire sa résidence principale ou d’acheter dans le neuf.

Il sera possible d’y recourir pour :

  • La construction d’un logement (voire du terrain), mais pas l’achat d’un terrain seul
  • L’achat d’un logement neuf
  • L’acquisition et la transformation d’un local (bureau, garage…) en logement
  • L’acquisition d’un logement faisant l’objet d’un bail réel solidaire n’ayant jamais été occupé
  • L’acquisition d’un logement neuf effectuée dans le cadre d’une location-accession
  • L’acquisition de sa résidence principale par l’achat de parts de SCI ou de démembrements de propriété (usufruit, nue-propriété)
  • L’acquisition d’un logement du parc social (HLM exclusivement) par ses occupants.

AdobeStock_177623187

 

3. Quel est le montant d’un PTZ ?

Le montant de votre Prêt à Taux Zéro va dépendre du nombre de personnes qui vont habiter le logement et de la localisation du projet. Le montant est calculé en fonction d’un double plafond : 

  • Il ne peut dépasser le montant total du ou des autres prêts
  • Il ne peut dépasser 40% du montant total de l’opération, celle-ci étant également soumise à un plafond.
Nombre de personnes dans le logement Montant maximum du PTZ (en €) PLAFOND de l’opération (en €) POUR LA RÉUNION (ZONE B1)
1 54 000 135 000
2 75 600 189 000
3 92 000 230 000
4 108 000 270 000
5 eET PLUS  124 400 311 000

Considéré comme un apport personnel, le PTZ est distribué par la plupart des banques. Il devra toujours être complété par un autre prêt.

 

4. Comment rembourser le PTZ ?

La durée de remboursement va dépendre de vos revenus, du coût total de l’opération à financer et du nombre de personnes qui habiteront le logement.

Le remboursement s’étale sur une période de 20 à 25 ans selon votre cas et s'effectue toujours en deux périodes :

  • La période de différé, pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ (cette période est, selon vos ressources, de 5, 10 ou 15 ans). Pendant cette période, vous remboursez en revanche le crédit qui accompagne le PTZ.
  • Au terme du différé, vous commencez à rembourser le PTZ. Comme pour un emprunt classique, vous payez alors chaque mois une échéance pendant dix, douze ou quinze ans.

---

En comparaison avec un prêt classique, le PTZ présente des avantages majeurs. Tout d’abord le remboursement est effectué sans intérêt, il se limite donc au montant du capital prêté.  La durée totale du prêt s’étale sur 20 à 25 ans, en comptant une période de différé de remboursement et une durée de 10 à 15 ans de remboursement. De fait, ce prêt vous « rapporte » même de l’argent en raison de l’inflation. Enfin les seuls frais que le PTZ comporte sont l’assurance décès invalidité qui permettent d’assurer une garantie pour les proches au besoin.  

Vous avez un projet d’achat dans le neuf et souhaitez effectuer un PTZ ? Contactez-nous, notre équipe a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine et sera ravie de vous conseiller. 

 

Profitez d'une évaluation gratuite de votre projet

Retour au blog

Articles associés

Investissement Pinel : comment louer à un étudiant ?

Les logements étudiants constituent une véritable opportunité pour les investisseurs en Pinel, les...

Investissement immobilier : les questions à se poser pour limiter les risques

Investir dans l’immobilier offre une grande sécurité et vous permet de conserver un actif réel et...

Acheter sur plan : les 3 étapes de l’achat en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement)

  La Vente en État Futur d’Achèvement, ou vente sur plan, vous permet d’acheter un logement neuf,...