<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=265189117471303&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 pièges à éviter lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif

L'investissement locatif

 

Vous songez à investir dans l’immobilier pour mettre un bien en location ? Avec des taux de crédit historiquement bas, des dispositifs fiscaux avantageux et une forte demande, vous auriez tort de ne pas envisager sérieusement ce placement. En faisant les bons choix, vous vous constituerez un patrimoine rentable sur le long terme. Nous vous détaillons les cinq pièges à éviter pour votre investissement locatif.

> Vous souhaitez investir dans un bien immobilier neuf, profitez d'une évaluation gratuite de votre projet.

1. Se précipiter

Pour votre investissement, pas de place à l’improvisation. Comme pour tout investissement financier, posez-vous les bonnes questions. Quels sont vos objectifs en réalisant cet investissement ?

Voulez-vous vous constituer un revenu complémentaire ou une rente pour votre retraite ?
Souhaitez-vous vendre le bien une fois que vous aurez remboursé le prêt, afin d’effectuer une plus-value ? Peut-être voulez-vous récupérer à terme le bien pour votre usage personnel ?

Quel que soit votre projet, il va vous falloir répondre à ces questions afin de définir dans quel type de logement et dans quelle localisation investir.

 

2. Oublier les frais annexes

Quand il s’agit d’estimer votre rentabilité, ne sous-estimez pas le poids des frais annexes dans votre budget. Une fois les mensualités de vos emprunts établies, la rentabilité de votre investissement va dépendre des loyers et des avantages fiscaux, en déduisant les charges. À cet effet, vous devrez prendre en compte les frais annexes : taxe foncière, travaux, entretien et charges de copropriété.
Vous devrez, en outre, prendre en compte les diverses assurances et impôts supplémentaires résultant de la déclaration de vos loyers.

 

    > Lire notre article "8 conseils pour réussir son investissement locatif"

 

3. Ne pas connaître votre marché

Pour atteindre vos objectifs de rentabilité, votre bien doit éviter au maximum de se retrouver en vacance locative. Et pour cela, il vaut mieux miser sur une localisation où la demande est importante.

Faites votre étude de marché, renseignez-vous sur les villes les plus attractives, intéressez-vous aux différents quartiers. Ainsi, vous serez en mesure de trouver un logement qui répondra aux attentes de futurs locataires, bien desservis par les transports et infrastructures, proches de services (écoles, commerces, parcs, zones industrielles etc.)

Le choix de votre bien, qu’il soit neuf ou ancien, ne doit pas se faire au coup de cœur mais doit se décider au moyen d’éléments objectifs qui serviront sa rentabilité.

 

4. Surévaluer le loyer

Quel que soit le type de bien dans lequel vous investissez, évitez de surévaluer le loyer. En effet, en louant trop cher, vous aurez plus de mal à trouver un locataire et le turn-over sera beaucoup plus important. Pour établir la juste valeur du loyer, il vaudra mieux vous référer aux prix pratiqués dans la zone géographique, en consultant par exemple les prix pratiqués par les agences immobilières.

Investissement bien en location

 

5. Sous-évaluer le temps de gestion du bien

Au-delà de l’investissement financier, le logement va nécessiter une certaine implication de votre part : organiser les visites, effectuer de petits travaux, états des lieux, relances de loyer le cas échéant… La gestion du bien prend du temps, serez-vous à même de vous en occuper ? 

Dans le cas contraire, vous pourrez prendre un intermédiaire. Déléguer la gestion diminuera, certes, votre rentabilité, mais sera à mettre dans la balance avec le gain de temps et de tranquillité.

---

L’immobilier est un formidable moyen d’investir dans une valeur sûre et rentable. Comme pour tout investissement, on ne saurait que trop vous conseiller de bien réfléchir à votre projet en amont. Vous pourrez ainsi définir des objectifs et un plan d’action solide pour atteindre la rentabilité et des bénéfices. Pas de place au coup de cœur ici, tous les éléments doivent être rationnels afin de proposer un logement attractif sur le marché et d’éviter la vacance locative.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Contactez-nous ! Nous sommes ravis de mettre notre expérience de plus de vingt ans à la Réunion au service de vos projets !

 

Profitez d'une évaluation gratuite de votre projet

Retour au blog

Articles associés

Investir dans un logement étudiant : les 5 erreurs à éviter !

  Investir dans un logement étudiant permet de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants, de...

Investissement Pinel : comment louer à un étudiant ?

Les logements étudiants constituent une véritable opportunité pour les investisseurs en Pinel, les...

8 conseils pour réussir son investissement locatif

L’immobilier est l’un des placements les plus sûrs du marché, une valeur refuge qui permet de vous...